eRecrutement : 3 questions à Alexandre Noto, Intuition Software

Publié le par Stéphanie Fougeras

1) Y a-t-il un volume critique de recrutement pour s'équiper d'une solution de e-recrutement ?

 

Non, un logiciel de recrutement permet de bien faire son métier indépendamment du nombre des postes ouverts au même titre que l’intérêt d’un logiciel comptable ne dépend pas du nombre de factures.

De plus, grâce aux nouvelles solutions de e-recrutement les entreprises qui recrutent ponctuellement ont maintenant accès aux mêmes outils que les grands recruteurs pour un budget adapté.

 

Et, certaines solutions comme Jobaffinity, d’Intuition Software, ont l’avantage d’être utilisable sans formation tout en étant très complète.

 

 

2) Quels sont les apports de ces applications dans un processus de recrutement ? 

 

Le premier avantage perçu par les utilisateurs est de ne plus recevoir de CV par mail car les candidatures sont automatiquement enregistrées dans logiciel pour le poste concerné.

 

Vous bénéficiez ainsi d’une vision claire de l’avancement des recrutements, de l’historique des échanges avec les candidats, et, d’un outil simple de communication pour échanger avec eux.

Au fur et à mesure, vous vous constituez une base de données qui vous permettra de faciliter vos futurs recrutements.

                              

Au quotidien, l’apport principal est de fortement réduire les tâches lourdes et répétitives, et d’être plus efficace. Le résultat est sans appel, les utilisateurs de Jobaffinity ont réduit de 14 jours en moyenne leur délai de recrutement en 2011.

Et enfin, le recruteur a une vision claire sur son activité : d’où viennent les candidats, combien de temps met-il pour recruter, qu’elle est le ROI de ses recrutements…

 

 

3)  Peut-on mesurer le retour sur investissement de ces solutions ?

 

Le retour sur investissement de ces solutions est effectivement mesurable.  Chaque entreprise aura cependant des critères d’appréciation différents comme l’amélioration du délai moyen de recrutement, l’optimisation des dépenses pour les sites d’emplois, le suivi du taux de rupture en période d’essai …

D’autres éléments entrent en jeux qui sont plus difficilement mesurables mais qui sont facilement ressentis comme la satisfaction candidat et l’image recruteur, l’amélioration de la qualité de travail du recruteur, la fluidité des échanges entre RH et opérationnels …

 

www.intuition-software.com

Publié dans Recherche d'emploi

Commenter cet article