La génération Y et Facebook dans le cadre professionnel

Publié le par Stéphanie Fougeras

Comment les jeunes de 18 à 29 ans utilisent-ils Facebook ? ceux que l'on a coutume d’appeler génération Y, ou digital natives ont-ils des usages différents de ceux de leurs aînés ? Ce sont les questions auxquelles tentent de répondre cette enquête menée par Millenial Branding. Les données sont plutôt conséquentes, puisqu'elles proviennent de l’application Identified, utilisée par 50 millions de personnes. Parmi ces membres, 4 millions (qu'on imagine en majorité américains) appartenant à la génération Y ont été analysés. Les résultats de l'étude éclairent principalement la relation entre vie privée et vie professionnelle sur Facebook.

Facebook est tout d'abord davantage envisagé comme un réseau personnel : 64% des personnes sondées ne renseignent pas l'entreprise dans laquelle ils travaillent sur leur profil. On retrouve tout de même le nom de leurs écoles et universités fréquentées pour 80% d'entre eux. N'oublions pas que Facebook était originellement destiné aux étudiants ; cet historique se retrouve donc dans la façon dont le réseau est appréhendé. La frontière entre vie privée et vie professionnelle est peut-être beaucoup moins franche que pour leurs aînés. Car même si Facebook n'est pas vraiment utilisé dans un contexte professionnel, en moyenne, les jeunes ont ajouté 16 collègues dans leur liste d'amis, et 82% ont au moins un collègue dans leurs contacts. On ne sait pas en revanche s'ils utilisent les listes pour segmenter la visibilité de leurs contenus entre amis d'une part, et cercle professionnel d'autre part...

L'étude donne également des indications sur la vie pro de cette fameuse génération Y. En moyenne, les personnes sondées (ayant pris soin de renseigner leur parcours professionnel) passent juste un peu plus de 2 ans dans leur premier emploi. Les changements de postes sont multiples. Seuls 7% d'entre elles exercent leurs compétences actuellement au sein d'une entreprise du Fortune 500, les 500 plus grandes entreprises américaines, et 10% y ont déjà travaillé. L'entreprise la plus représentée est l'armée, suivie par la chaîne de supermarchés Walmart et les cafés Starbucks - une précédente enquête relevait plus ou moins les mêmes résultats. La cinquième fonction la plus représentée est celle d'"entrepreneur" : les membres de la génération y semblent assez tournés vers la création d'entreprises.

Les résultats de l'étude sont disponibles sous forme d'infrogaphie :

génération Y et Facebook

Commenter cet article